World of Warcraft, premiers pas

Comme évoqué il y a quelques temps, il est temps de parler un peu de ma vie Azerothienne…
Et puis j’arrive maintenant à un nombre relativement impressionnant de jours de jeu (non, non, non je ne peux pas dire ce nombre, j’en ai presque honte), donc je peux faire un mini-bilan.

Tout commenca il y a bien longtemps, lorsque je jouais à Warcraft – Orcs & Humans : première rencontre avec les humains d’Azeroth et les orcs qui eux venaient d’arriver en Azeroth. Première expérience également avec les jeux de stratégie en temps réel, genre auquel j’ai donc beaucoup accroché. Je n’ai pas enchaîné immédiatement avec les titres suivants puisque je m’étais plutôt penché sur le cas des Command & Conquer.

Quelques années plus tard, nous voilà en 2004 et on entend parler de plus en plus du nouvel épisode de la série, qui sera en plus un MMOG : World of Warcraft !

Logo de World of Warcraft

Le tueur d’orc qui dormait en moi se réveille, et essaye désespérement d’obtenir un accès à la bêta du jeu… en vain. Je n’avais pas trop envie de prendre le risque d’acheter un jeu qui ne m’aurait pas vraiment plu… d’autant plus que ça aurait été ma première expérience avec un MMORPG.
Alors en attendant j’essaye d’étancher ma soif de sang en lisant le site officiel de long en large et en regardant toutes les images du jeu postés par les testeurs (mais si vous voulez, vous pouvez aussi lire la description de XiBe, c’est très bien fait). Ca me permet également de me décider sur le personnage que j’allais jouer.
Nous y voilà. 11 février 2005, World of Warcraft vient de sortir en France. Je craque, je prend le risque et je cours l’acheter. En plus, ça tombe bien, c’est le week-end, ça me laisse 2 jours pour tout tester.

C’est parti pour l’installation, c’est long, mais en attendant on peut toujours essayer d’activer son compte sur le site. Chose qui n’a pas été simple puisque le site était surchargé comme jamais avec le lancement. J’arrive finallement à créer mon compte dans la nuit.
Installation en live sur #echoes. Une partie de ceux qui ont craqué décident de s’installer sur Kirin Tor, serveur dit « Jeu de Rôle ». Je faisais donc un peu le mouton pour être avec des potes, sans trop savoir ce que le choix d’un tel serveur pouvait bien impliquer. Je découvre ensuite que la règle est de jouer son personnage en lui construisant sa propre vie. Rien de bien difficile. Avec le temps, on se rend compte que ça ne change pas grand chose pourvu qu’on ne soit pas un skybloggueur expert en SMS et fan du PSG.

Choix du serveur fait, maintenant il faut créer le personnage. Avec les recherches que j’avais fait pendant que je ne pouvais pas jouer à la version bêta, je m’étais donc interessé à deux classes en particulier : chaman et démoniste.
Chaman parce que ça avait l’air capable de faire plein de chose, et démoniste parce que ça avait l’air d’être un méchant.
Je commence par créer une chaman, tauren (race mi-homme, mi-vache), et donc côté Horde (puisqu’à l’époque, on ne pouvait pas jouer de chaman du côté de l’Alliance). Trouvons lui un nom : « Pouik ».
Puis on m’annonce que les autres se sont installés côté Alliance. Je crée donc un nouveau personnage, démoniste cette fois et humain. Et cette fois, pour qu’on puisse me retrouver plus facilement, il s’appellera « Peerou ».
Premières quêtes autour de l’abbaye de Northshire, et ce ne fût pas simple : j’étais déconnecté du jeu toutes les 3 minutes, pour ensuite me reconnecter bien souvent mort puisque les ennemis des environs avaient profité de mon inactivité forcée pour m’attaquer… injouable. Au moins, j’aurais appris le fonctionnement de la mort, de l’ange, et de la recherche du cadavre. On va mettre ce soucis de connexion sur le dos de la sortie du jeu, et ça sera tout pour ce soir.

Invocation d'un diablotin

Mais je ne peux pas en rester là ! J’ai acheté ce jeu, alors il faut en profiter maintenant ! Je tente de m’y reconnecter le lendemain, ça doit être bien plus calme et j’espère ne plus avoir de soucis à cause de la zone surpeuplée… Mais rien ne change, les déconnections sont toujours là. Recherche sur le forum officiel du jeu, je découvre que le jeu est parfois capricieux avec certaines cartes réseaux. Je démonte un vieux PC, récupère une carte, l’installe dans le nouveau, et là, miracle ! tout fonctionne à merveille !
Je repars à l’attaque des Kobolds et des Defias. Niveau 2, niveau 3, niveau 4… Facile !

4 commentaires »

  1. Je viens de laisser tomber depuis 2 mois (revenu pour BC), lasser par le end-game comme d’habitude.

    Have fun !

    PS: warlock rox!

    Commentaire par Terckan — Vendredi 13 juillet 2007 @ 09:28

  2. *attend la suite avec impatience*

    Commentaire par Mystical — Vendredi 13 juillet 2007 @ 10:10

  3. Moi j’ai pas eu le choix. Quand j’habitais chez mon ex, qui était chez Orange, ça passait tellement bien que je suis passé niveau 30 sur deux persos en quinze jours. (et en plus j’ai acheté BC à ce moment là)

    On a rompu, je suis retourné chez mes parents. Ici, c’est Free. WoW ne veut même pas se lancer. Donc, voilà, je suis déconnecté :)

    La vraie vie pue. Je veux redevenir ma gnomette exploratrice… :’(

    Commentaire par Johann — Vendredi 3 août 2007 @ 12:43

  4. Pas de problème pour moi entre Free et WoW :p
    Ca doit venir de ton routeur…

    Commentaire par Mr Peer — Vendredi 3 août 2007 @ 14:23

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire