Day Watch

Affiche : Day Watch

La Russie a aussi ses super-productions cinématographiques. Si, si !
Elles peuvent même dépasser le nombre d’entrée du Seigneur des Anneaux là bas. Ca vaut donc le coup de s’y intéresser un peu.

C’est le cas de la trilogie « Night Watch« .
Adaptation cinématographie d’une tétralogie éponyme par le romancier Sergey Lukyanenko (récemment traduits en français pour les curieux). (J’avoue qu’à ce niveau là, c’est un peu trouble dans mon esprit : vu que le quatrième livre est paru après la production des deux premiers films, faut-il s’attendre à seulement un troisième film ou à deux autres films ?)
Roman de fantasy, mais dont l’action principale nous est contemporaine. Pour changer des univers plutôt moyen-ageux.
Pour faire très court : ici, les humains évoluent sans le savoir avec des « Autres » qui ont quelques pouvoirs supernaturels et répartis dans deux groupes : « Night Watch » et « Day Watch », chargés de se surveiller entre eux depuis la grande trêve. (Et il est même question de vampire, pour ceux qui aiment…) [version longue]

Le première épisode, Night Watch (Nochnoy dozor en russe) donc, est sorti en Russie en juin 2004 et en septembre 2005 en France [imdb]. Que j’ai découvert un peu par hasard en regardant les sorties DVD de 2007, et je m’étonnais de ne pas en avoir entendu parler plus tôt vu le synopsis plutôt intéressant. Je me suis donc débrouillé pour le voir. Et j’ai même aimé. Je me disais déjà que la Russie n’avait rien à envier à Hollywood avec une production de ce type. Même si on sent bien les influences des productions Hollywoodienne (Matrix & cie ; et encore plus dans le deuxième d’ailleurs).

Day Watch

J’ai appris plus tard que la suite, Day Watch (Dnevnoi Dozor), sortie en russie en janvier 2006, sortait ce mois de janvier 2008 en France [imdb]. Malheuresement, le film n’a pas le droit à une grande distribution. Moins d’une dizaine de salles, et aucune (!) à Paris en cette deuxième semaine. Heuresement, il y avait une diffusion à Pantin (la porte à côté donc). Après une première tentative où je suis passé devant le cinéma sans le voir ce qui m’a donc fait loupé la séance, j’ai donc vu le film aujourd’hui. Et j’ai encore aimé. Ce n’est pas juste que je suis bon public et que j’aime la vodka ; quand même, ça vaut le coup d’oeil. Même si les critiques de presse descendent le film, bizarrement toutes les critiques des spectateurs sont positives. On va supposer que la presse n’a soit pas vu le premier épisode, soit aucun des deux films. Choisissez votre camp. Quand même très surpris par la fin, je me demande bien ce qu’il se passera dans la suite.
Au passage, j’adore l’affiche.

Suite qui devrait s’appeler Twilight Watch ou Dusk Watch, et qui devrait sortir aux USA en 2009 (le film étant produit directement en anglais cette fois puisque la FOX a mis son nez dedans).

5 commentaires »

  1. J’avais vu Night Watch au ciné lors de sa sortie (rip, Gaumont Italie), j’avais adoré.
    Sombre comme du med-fan, mais dans une ambiance Matrix.
    Par contre, je pense que je vais devoir attendre le DVD pour le 2nd opus… (nerf l’Aveyron, envoyez vos dons pour que je retrouve la civilisation…)

    Commentaire par Alf — Lundi 4 février 2008 @ 03:19

  2. Haon c’était de Daywatch dont tu parlais, mais moi aussi je veux le voir, je l’attendais depuis octobre 2005 ! Bon, sur la fin je me suis un peu dispersée au point de louper sa sortie, okay…

    Commentaire par Naque — Lundi 4 février 2008 @ 10:35

  3. Grmpf. Moi qui supposait, à tort, que personne ne connaissait :s

    Commentaire par Mr Peer — Lundi 4 février 2008 @ 10:41

  4. Tu nous prends pour des geeks désinformés ou bien ? ;)

    Commentaire par Alf — Lundi 4 février 2008 @ 13:26

  5. Moi aussi j’ai plutôt apprécié. D’une manière générale, je trouve qu’il y a beaucoup d’idées. L’univers retranscrit à l’écran fourmille de détails et c’est très agréable, ça le rend encore plus crédible. Je note juste que l’histoire et surtout dans Day Watch est assez brouillonne, on a tout de même une trame principale mais tout part un peu dans tous les sens

    Au passage, j’ai bien aimé l’interprétation de Konstantin Khabenski, il est très convaincant.

    Deux assez bons films un peu trop brouillons pour être vraiment de très bons films, mais très agréable et comme tu le dis, très russes.

    Commentaire par Murciel — Jeudi 19 mars 2009 @ 02:23

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire