cloverprout

Cloverfield

Vu ce week-end. 2 films au cinéma en moins d’un mois. Ça faisait longtemps que cela n’était pas arrivé.
Donc, Cloverfield [imdb] : pour faire simple, je suis (très) déçu.

Pour faire un peu plus compliqué, lisez la suite, qui contient du spoil vu comme il est facile de spoiler sur ce film tellement il n’y a pas grand chose à dire d’autre en fait. A vos risques et périls.

Donc comme beaucoup, j’ai entendu parler du film sur internet avec le buzz qu’il y a eu. Au final, pas tant que ça puisque la moitié de ce qu’on pouvait lire ou voir n’avait absolument rien d’officiel. Donc disons qu’avant d’avoir vu le film, j’avais la bande-annonce et le dessin du supposé monstre en tête. Donc, on pourrait dire que je ne sais quasiment rien du film avec ça.

Petit rappel du synopsis :

Five young New Yorkers throw their friend a going-away party the night that a monster the size of a skycraper descends upon the city. Told from the point of view of their video camera, the film is a document of their attemp to survive the most surreal, horrifying event of their lives.

Ben voilà hein, vous savez tout. Parce qu’en fait, il n’y a rien d’autre à savoir et il n’y a rien d’autre qu’on saura de plus. Tout le film se résume dans la bande-annonce et le synopsis : imaginez vous le scénario le plus simplissime du monde avec ces deux éléments et vous y êtes. Même pas besoin de se casser la tête à trouver une idée pour faire survivre tout le monde. Laissez les crever, c’est bien plus simple. Une version longue de la bande-annonce et absolument rien de neuf dans le film donc.

En dehors de l’absence de scénario, on notera également le manque de panique de la foule : pas de jurons, pas d’insultes dans certaines scènes… Une caméra avec une autonomie hallucinante (parce qu’on me fera pas croire que le caméraman, dans une foule paniquée, a pensé et réussi à foutre 3 batteries et 2 cassettes de rechange dans ses poches). Et des héros avec un organisme drôlement bien foutu puisqu’ils peuvent se faire traverser par une barre de fer (à côté des poumons et du cœur s’il vous plait) et ne presque pas saigner, ou encore courir (vite, sinon la grosse bête va les rattraper) sans être essoufflé après avoir perdu des litres de sang.

On se rassurera en se disant qu’on aura au moins vu deux acteurs et deux actrices pas moches.

2 commentaires »

  1. Des amis sont allés le voir hier, je devais y aller mais j’ai refusé, ça ne m’inspirait vraiment pas. J’ai bien fait, on dirait !

    Commentaire par Oz — Mardi 12 février 2008 @ 10:51

  2. Même s’il y a des invraissemblances (et tes propos sont justes), j’ai trouvé ce film très divertissant et plutôt bien fait … Si tous les films devaient être conformes à la réalité, on se ferait vite ch….

    Commentaire par FedNat — Mercredi 13 février 2008 @ 14:22

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire