dance floor dale

J’ai changé d’avis, voici le clip du mois (NSFW et déconseillé aux épileptiques également) : Parisian Goldfish by Flying Lotus.

Samedi 25 octobre 2008

semaine 43

Entre 2 doses de stress et une dose d’excitation. Des rêves et des cauchemars : érotisme, frayeur et abandon. Étrange.
Lundi. Un petit resto du 2e. Le clafouti de bœuf, c’est très bon. On ne donnera pas le nom car telle est la volonté du propriétaire qui tient à préserver la convivialité du lieu.
Mercredi. Soirée LG. Renoir ou KC910. L’équipe (noire ce soir) a encore gagné un des jeux. Vodka pomme (mais pas assez forte). Planche de fromages. Reçu ma dernière commande Threadless.
Vendredi. Raclette avec Martine, le chat.

Jeudi 23 octobre 2008

Lundi 20 octobre 2008

  • # Lense (Print) Party ce samedi, et en fait, mes photos sont (presque) toutes nulles donc vous ne les verrez pas. (0)

Jeudi 16 octobre 2008

  • # Histoire de tuer votre productivité du vendredi (perso j’ai plein de boulot), voici un jeu (très) chiant. J’ai pas dépassé le niveau 6. (3)

Expo : Tim Sale

Si vous n‘êtes pas fan de Heroes mais que vous aimez le travail de Tim Sale, sachez qu’il y a une exposition dédiée à ses œuvres du 16 octobre au 22 novembre à la galerie Arludik.
Vernissage le 16 octobre de 18h30 à 21h30 avec, me dit-on dans l’oreillette, Tim Sale en personne.

Si vous êtes fan d’Heroes, plantez vous des fourchettes dans les yeux.

Mardi 14 octobre 2008

Lundi 13 octobre 2008

Reality Festival

Reality Festival - Affiche

Le Reality Festival se déroulera du 30 octobre au 2 novembre au Door Studios, l’entrée est gratuite.
Donc réservez votre week-end, venez y faire un tour, et vous m’y croiserez sûrement.

Et le samedi soir (1er novembre), on envahit les Disquaires.

Classé dans Art par Mr Peer le Samedi 11 octobre 2008 à 16:02
1 commentaire

Vendredi 10 octobre 2008

  • # En bref, pour les demoiselles avec qui nous avons fait connaissance mercredi et jeudi, vous pouvez également faire un tour chez kwyxz et chez Michel. (5)

et donc je me soigne

Oui, je me soigne. Parce que je suis malade. C’est généralement une bonne raison. Sauf que moi je suis malade depuis plusieurs années et que ça traîne. Ca doit faire plus ou moins 8 ans… Alors il était temps que je soigne tout ça.
Ca a traîné parce que j’avais la flemme de vraiment m’en occuper ; surtout après mes premières visites chez des médecins qui étaient impuissants par rapport à ça et qui soit ne voyaient rien, soit me disaient que ça passerait naturellement, soit qui me donnaient un traitement qui ne servait à rien. Ca a traîné à cause des aléas de la vie ; un coup j’ai une mutuelle et j’en profite, puis je n’en ai plus, je suis complètement fauché et je laisse tomber…
Heureusement, ce n’est pas une de ces maladies qui est handicapante et j’ai pu vivre relativement normalement pendant toutes ces années sans que la maladie pose trop de soucis.
Et puis enfin, il y a quelques temps, suite à une pression parentale, j’ai fini par me relancer à la recherche d’un spécialiste.
Et je me suis en fait retrouvé face à un mini Docteur House. Il m’a expliqué que c’était effectivement complexe et que j’accumulais plusieurs maladies, et qu’à cause de cette accumulation il ne pouvait pas savoir qui était la vraie responsable. En plus, on ne sait pas vraiment les origines de tout ça : génétique ? mode de vie ? le stress de la vie parisienne ? les ondes du téléphone portable ? le rayonnement des écrans ? expérience extra-terrestre ? Alors il m’a proposé de tester un traitement et de voir si ça marche, et si ça ne marche pas, on testera autre chose, comme le Docteur House l’aurait fait.
Et jusque là, il y a des signes positifs.

Spectre


Projection de Spectre (oeuvre de Paul Coudamy & Camille Bovier-Lapierre, produite par Elegangz) durant la Nuit Blanche.