Un avant goût de dictature

Au delà de la stupidité même du fameux projet de loi HADOPI, ce qui devient très gênant, c’est l’insistance du Gouvernement pour que ce projet de loi soit adopté. Que le peuple, à travers le Parlement, le veuille ou non, le Président, tel un dictateur, exige que sa volonté soit exaucée.

Morceaux choisis dans un article du Monde paru aujourd’hui (merci Michel) :

Nicolas Sarkozy [...] a réaffirmé sa détermination à voir ce texte adopté. Il en fait un point d’honneur.

Ceux qui, à l’UMP, ne peuvent se résigner à approuver le projet de loi, sont invités à se faire discrets.

« On va droit vers un fiasco mais on nous oblige à y aller », déplore un député

Mise à jour : La censure des députés UMP opposés au projet.

Classé dans Actu par Mr Peer le Mardi 28 avril 2009 à 19:25.
Commentaires (1)

Un commentaire »

  1. C’est clair çà y ressemble. Et cette loi ne va pas me faire acheter des dvd à 20 euros que je regarderai qu’une seule fois…y zon rien compris!

    Commentaire par Mr Blog — Samedi 16 mai 2009 @ 15:52

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire