En Algérie, on ne rigole pas avec le ramadan

« Un jeune algérien a été condamné à deux ans de prison ferme et 100 000 dinars (1 000 euros) d’amende pour n’avoir pas respecté le ramadan au mois d’août. »

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire