Le CESE aux abonnés absents

Le Conseil économique, social et environnemental, ou CESE pour les intimes, est l’institution de choix lorsqu’une question se pose sur tout problème de caractère économique, social ou environnemental ou les projets de loi de programmation définissant les orientations pluriannuelles des finances publiques.
Cela va même un peu plus loin puisqu’on peut lire dans la Constitution que Tout plan ou tout projet de loi de programmation à caractère économique, social ou environnemental lui est soumis pour avis.

Ce qui, en cette période où le projet de réforme des retraites et le projet de budget 2011 font la Une, nous porterait à croire que le Conseil a donc beaucoup de travail devant lui.
Sauf qu’il n’en est rien. Le Monde nous apprend que faute de membre, le Conseil est au chômage technique, depuis maintenant un mois, faute de membres. Membres qui doivent être nommés par… le Gouvernement, qui semble bien y trouver son compte en ne s’occupant pas de ce petit dossier. Après tout, ça fait toujours un obstacle de moins pour faire passer en force des projets de lois contestés par le peuple de sa Souveraineté.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire