dance floor dale

J’ai changé d’avis, voici le clip du mois (NSFW et déconseillé aux épileptiques également) : Parisian Goldfish by Flying Lotus.

Samedi 25 octobre 2008

Mardi 14 octobre 2008

Spectre


Projection de Spectre (oeuvre de Paul Coudamy & Camille Bovier-Lapierre, produite par Elegangz) durant la Nuit Blanche.

Mercredi 01 octobre 2008

Katy Perry – I Kissed A Girl


I Kissed A Girl de Katy Perry, qui a aussi un blog.

The non-blinking WORLD RECORD


Publicité pour du chocolat récompensée d’un Lion de Bronze au Festival International de la Publicité à Cannes.

Elle me fait un peu pensé à la marmotte

J’te kiff à l’extérieur, j’te kiff à l’intérieur


J’aurais juste pu mettre le lien vers la vidéo youtube avec un bon gros « LOL », mais si on pense au fait que des gamins subissent ça tous les jours en regardant la télévision et qu’ils sont la génération de demain, d’un coup ça fait tout de suite moins rire.

Cette perte de neurones est sponsorisée par michel_v & Trem_r.

Lundi 23 juin 2008

censor bar art

Je ne suis pas particulièrement fan de la musique mais ce clip mérite d’être vu pour son côté artistique : Toe Jam par The BPA.


PS : C’est peut être pas très SFW partout…

Jeudi 12 juin 2008

Singin’ In The Rain

Doo-dloo-doo-doo-doo
Doo-dloo-doo-doo-doo-doo
Doo-dloo-doo-doo-doo-doo
Doo-dloo-doo-doo-doo-doo…

Il ne devrait pas être nécessaire de présenter cette chanson que tout le monde aura fredonner au moins une fois, mais rapide historique : écrite par Arthur Feed et Nacio Herb Brown et utilisée pour la première fois en 1929 dans le film musical The Hollywood Revue of 1929, et qui inspira en 1952 le film musical du même nom Singin’ in the Rain devenu particulièrement célèbre grâce à la scène où Gene Kelly danse sur cette même chanson.

extrait du film

Nous voilà maintenant en janvier-février 2005 (et j’en parlais déjà à l’époque) : dans une publicité pour lancer sa nouvelle Golf GTI, Volskwagen (après des mois de négociations avec les propriétaires des droits) utilise un remix fait par Mint Royale sur laquelle David Elswhere (d’autres vidéos de ses performances sur sa page) réinterpréte la scène de Gene Kelly version breakdance. C’était sans compter sur un gros succès de ce (court) remix, Mint Royale s’efforce alors d’en faire un titre plus long qui sorte en août 2005, dans l’album See You In The Morning, et un clip est fait pour l’occasion (un peu décevant selon moi).

Nous voilà maintenant en 2008 : durant la semi-finale de l’émission Britain’s Got Talent (dont le but est de découvrir un talentueux chanteur, musicien, acteur, danseur, ou autre artiste de scène et de lui offrir 100.000 £ — en France, on l’émission Incroyable Talent sur le même concept) du 28 mai 2008, le jeune George Sampson utilise le remix de Mint Royale pour sa performance, ce qui lui permet de participer à la finale.


Et c’est avec cette même interprétation qu’il remporte la finale durant l’émission du 31 mai (regardée par 55% des téléspectateurs anglais).

Et l’histoire ne s’arrête pas là, puisque la chanson est réapparue instantanément (ou presque) dans le hit parade de Grande Bretagne à la 28e place au 1er juin et numéro un des ventes sur iTunes (uk). Les rumeurs disent que la chanson est passée en 1ère position du hit parade en milieu de semaine (mais le rapport est confidentiel), et la publication du hit le 8 juin 2008 confirme cette position. La télé-réalité offre un succès inattendu pour ce remix, le nouveau classement étant bien meilleur que celui de la première sortie.

Doo-dloo-doo-doo-doo-doo…

Vive MSN !

Encore des fans de Tessa Martin !


Remerciez donc michel_v & pingoo

Classé dans Videos par Mr Peer le Lundi 2 juin 2008 à 17:56
2 commentaires

Santogold – L.E.S. Artistes

Depuis quelques jours, j’entend, sur MTV2 UK et entre deux publicités pour des assurances ou des rachats de crédits, une publicité pour une musique. Rien d’anormal pour cette chaîne donc.
Ce qui est en fait gênant, c’est que la publicité est très courte, et surtout que le nom de l’artiste et le titre de la chanson ne sont affichés qu’une demi-seconde. Ce qui est court pour lire tout ça, très court.
Après l’avoir entendu quelque fois, je n’ai soit pas eu le temps de me tourner vers l’écran pour tenter de lire, soit pas réussi à lire du tout. Ca m’obsède un peu, parce que je veux savoir, vraiment. Alors j’attend impatiemment que la pub soit diffusée à nouveau. Le clip n’étant pas (encore) diffusé, je n’ai que cette pub comme indice. C’est même mon nouveau prétexte pour retarder l’extinction des feux.
Je la vois encore, de temps en temps. Et pour ne rien arranger, la typo utilisée n’est pas très lisible et j’en retiens peu de chose : « Santo ». Alors amusez vous à chercher de la musique à partir de ce mot clé. J’y ai passé quelques dizaines de minutes sans trouver la bonne solution.
Et ce soir, je remarque en plus l’inscription qui me permettra de résoudre l’équation : « 7″ ».
Je retourne à nouveau sur hmv.com, où je n’avais rien trouvé dans la rubrique « singles » et « albums », mais cette fois je retente dans les « 7″ singles ». Je remarque un disque de « Santogold » : ça colle avec le bout de texte que j’avais pu déchiffrer dans la publicité. Une petite recherche du myspace confirmera cette trouvaille.

Avis partagé sur cette publicité : autant il est impossible de savoir quel est le disque promu, autant ça aura été efficace parce que j’aurais passé des heures à en savoir plus à ce propos…

Voici donc L.E.S Artistes de Santogold.


Admirez les effets spéciaux ! (Vidéo fournie par pitchfork.tv)